lundi 12 mars 2018

Merci Sir Terry Pratchett

Salut les ursidés,

Si je vous dis un disque monde supporté par quatre éléphants eux même maintenu sur la carapace d’une tortue géant (A’Tuin) vous penserez à Terry pratchett /  un jeu vidéo/ une croyance antique d’Amérique du sud (rayer la mention inutile)


Pour ma part j’ai  joué a ce fameux jeux vidéo sur la première PlayStation (ça ne nous rajeuni pas si je dis : wiepout, tomb raider, crash bandicoot,…^^) puis il y a trois ans, je vois un article passé sur un grand monsieur de la littérature qui nous a quitté (le 12 mars 2015)... et une image qui me rappel vaguement quelque chose…
Sir Terry prachett un grand monsieur de la littérature dit-on ?! J’avais bien accroché a l’univers médiéval fantastique et j’ai voulu me plonger dans cette littérature (un mot inconnu pour moi a l’époque  qui s’associais surtout à des trucs lourd comme Zola …) j’ai lu un roman, puis deux, puis trois… et là… Houlà je me rends compte que sont œuvre est juste colossal (41 romans sur l’annal disque monde ! excusez du peu !)


Tourné en dérision dans cette univers burlesque fantastique, il se permet de faire une critique voir une satire des sujet de notre société contemporaine que ce soit sur le racisme (humain, troll, nain, mort vivant,…), la religion, la relation occident/orient, la liberté et la légalisation de certaine guildes ?...la mort/ la vie, bref et j’en oubli …
Bien que les romans ont un ordre chronologique, on pourra prendre n’importe lequel pour nous plonger dans cette aventure, le nombre de personnage est hallucinant et chaque oeuvre porteras ses protagonistes dans une aventure qui lui est propre (je ne pourrais vous citer que des brides, tant tous les personnages on leur caractère fort : Von lipig, commissaire divisionnaire vimaire, rincevent, mustrum ridcule,…)


On notera cependant que le style d’écriture c’est affiné avec le temps, les premiers nous pose vraiment le décor puis tout s’enchaine avec beaucoup de justesse, Je ne suis pas un expert littéraire loin de là, mais le style fantaisy a toujours été assimiler a de la lecture pour enfants. Il  a remis les auteurs qui avaient honte faire de la fantaisy malgré eux au placard.
Micro art studio nous a même fait des figurines a l’effigie des protagonistes (ICI), je pense que je leur commanderai a l’occasion un ou deux bout de plastique et vous ferai un retour là-dessus.

Tout ça n’aurais pas été si bien perçut si il n’y a avait pas un super traducteur derrière tout ça qui a su retranscrire les moindres jeux de mot (que se soit sur  l'ambiance,  les noms, les villes, ou juste les tons donner avec la ponctuation spécifique a chaque personnage).
Patrick Couton  qui reçut le grand prix de l'Imaginaire pour l'ensemble de ses traductions du Disque-monde.


Bref, merci monsieur Pratchett pour votre œuvre et tout ce qui va avec !
Elargissez vous l’esprit, soyez curieux. Messieurs de l’éducation nationale ouvrez les portes aux petits oursons. Même si on ne peut as passé à coté des grand auteurs classique, prenez soins de leur faire découvrir aussi d’autres horizon

6 commentaires:

  1. Oh! One of my favourite fantasy writer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. t's great to. if you have a other writer more interresting, give me your name please ^^

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. J'avoue n'avoir jamais pris le temps de goûter à du Prattchet mais un jour qui sait ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseil de commencer par "le guet des orfèvres"

      c'est le meilleur pour commencer.
      A mon humble avis bien-sur^^

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer